Risques naturels : Séisme du 13 juin 2019 localisé à proximité de Châtellerault (86)

Le 13 juin 2019 s’est produit à 21h52 (heure locale) un séisme selon le BCSF-RénaSS dont l’épicentre (projection du foyer profond à la surface) se situe à 11 km au sud-ouest de Châtellerault dans Vienne (sur la commune de Saint-Cyr).

Sa magnitude (son énergie) mesurée à partir des sismogrammes, a été d’environ 3,2 et son intensité (le ressenti et les dégâts) a atteint II au niveau de l’épicentre. La profondeur du foyer a été établi à 10 km.

Estimation régionale de la secousse sismique du 13/06/2019 (source BCSF-RénaSS)"
Estimation régionale de la secousse sismique du 13/06/2019 (source BCSF-RénaSS)

En date du 24 juin 2019, 311 témoignages de ressentis montraient que les vibrations ont été perçues dans la région proche du séisme.

Carte d'intensités selon les témoignages ressentis (au 24/06/2019, données : France Séisme)"
Carte d’intensités selon les témoignages ressentis (au 24/06/2019, données : France Séisme)

Le nord-ouest de la région Nouvelle-Aquitaine est une zone de sismicité modérée suivant le nouveau zonage sismique de la France revu en 2011..
Historiquement, cette zone sud-armoricaine est caractérisée par une sismicité modérée, avec néanmoins quelques événements sismiques significatifs.
On se souvient du séisme de Chinon du 2 mai 2016 (M4.2 d’intensité épicentrale V) et du séisme de Fontenay-le-Comte du 12 février 2018 (M4.8 d’intensité épicenrale V).
La sismicité enregistrée depuis 1962 reste diffuse sur cette région.

Carte de la sismicité enregistrée en France métropolitaine de 1962 à 2018 (source : http://www.franceseisme.fr/sismicite.html) - PNG - 1.9 Mo
Carte de la sismicité enregistrée en France métropolitaine de 1962 à 2018 (source : http://www.franceseisme.fr/sismicite.html)

Rappels

La magnitude :
Ne varie pas quand on s’éloigne de l’épicentre
Caractérise les dimensions de la faille qui rompt
Se calcule à partir du sismogramme
« L’échelle de Richter/Kanamori » est en fait une fonction continue, sans limite (celle des roches) d’un degré à l’autre, l’énergie est multipliée par 30 et l’amplitude du mouvement par 10. Une brique lachée de 1 m de hauteur donne une magnitude de -2
les séismes les plus puissant mesurés : Chili 1960 M9,5, Alaska 1964 et Sumatra 2004 M9,2 et Japon 2011 M9

L’intensité :
En principe, l’ampleur des dégâts diminue en s’éloignant de l’épicentre
S’évalue après séismes sur la base des témoignages www.franceseisme.fr
Caractérise les effets ressentis ou observés en surface en un lieu donné sur les personnes et les biens
Échelle de référence EMS98 (European Macroseismic Scale de 1998)

Revenir en haut

Les derniers séismes en Poitou-Charentes-Limousin