Bulletin de situation des nappes dans la Corrèze au 6 octobre 2019

Le Bulletin de Situation des nappes   permet de suivre l’évolution des ressources souterraines.
Ce bulletin a été rédigé à la demande des services de la DDT de la Corrèze pour la tenue du Comité de suivi de la Ressource du 15 octobre 2019 sous l’égide de M. le Préfet.
Il fait le point sur la situation des nappes   dans le département de la Corrèze au 6 octobre.

Vous pouvez télécharger l’Arrêté préfectoral pris le 15/10/2019 à la suite de la tenue du Comité de Suivi de la Ressource.

Le communiqué de presse émis à l’issue du Comité de suivi de la ressource en eau est à retrouver ici.

Depuis le début du mois d’octobre avec les pluies la situation sur le département est contrasté :

  • 9 piézomètres/13 sont sur ou inférieur au minima d’octobre :
  1. Soit parce que l’effet des pluies a été très faibles comme à Allassac, Donzenac, Lagleygeolle, St-Germain, Chauffour,
  2. Soit parce qu’il n’y a pas eu d’effets des pluies comme à : Mansac, St-Martial, Malemort, Astaillac.
  • 4 piézomètres ne sont plus sur leur minima car les pluies leur ont permis de faire remonter leur niveau
  • 1 piézomètre   (Salon-la-Tour) n’a pas vu d’effet de la pluie et reste dans un état stable bas depuis plusieurs semaines.

info document - PNG - 1 Mo

Les années passées ont montré que les étiages pouvaient durer très longtemps en l’absence de pluie.
Si et seulement s’il continue de pleuvoir dans les prochaines semaines :

  • les niveaux qui ont commencé à remonter ou à se stabiliser se trouveraient conforter.
  • les niveaux qui continuent de baisser pourraient peut-être enfin voir leur évolution commencer à s’inverser.

Seules des pluies continues et régulières pourront apporter une amélioration durable.

Communiqué de presse

Ressource en eau en Corrèze : point de situation

Depuis le 21 septembre, le département bénéfice de pluies régulières qui ont commencé à réhydrater les sols et la végétation et augmenté le niveau des cours d’eau. Ces pluies ne permettent pas de revenir à une situation dite « normale », puisqu’un déficit de pluviométrie de 30 % perdure depuis le début de l’année. Plusieurs mois de précipitations seront nécessaires pour remédier à cette insuffisance et recharger les nappes   phréatiques. Par ailleurs, au 14 octobre 2019, l’indice d’humidité des sols reste à un niveau très bas.

Même si les difficultés d’alimentation en eau potable   sont aujourd’hui moins importantes, la vigilance demeure nécessaire car l’augmentation des ressources disponibles reste soumise au maintien des précipitations.

En conséquence, les mesures de limitation des usages, en vigueur depuis le 25 septembre, sont maintenues, à savoir :

Il est donc demandé à chacun d’optimiser sa consommation d’eau et d’éviter tout gaspillage qui pourrait être préjudiciable pour tous.
Les communes ont également la possibilité de prendre des arrêtés municipaux pour limiter localement les usages, au regard de l’évolution de la situation en matière d’eau potable.

La situation de la ressource en eau fait l’objet d’un suivi attentif quotidien et d’un partage technique dorénavant hebdomadaire. Le préfet réunira à nouveau le comité de suivi de la ressource en eau courant novembre.

Le bulletin de situation au 6 octobre complet est à télécharger ici

Le communiqué de presse complet est à télécharger ici

Revenir en haut

Actualités