Bulletin de situation hydrologique des nappes du limousin au 1er février 2020

Le Bulletin de Situation des nappes   du Limousin, établi à partir des données mesurées par les piézomètres du Réseau Régional du Suivi Quantitatif des Nappes   du Limousin, montre au 31 janvier 2020 que l’absence de pluies sur ce mois a eu pour conséquences de faire baisser le niveau de remplissage attendu pour un mois de janvier.
Si la situation, à la fin de ce mois, est meilleure qu’elle ne l’était l’an dernier à la même époque, elle montre bien que les aquifères   de socle peuvent être rapidement sensibles à l’absence de pluie y compris en période hivernale.

Vous pouvez visualiser la situation pour chaque point dans le tableau des indicateurs au 31 janvier 2020.

A l’échelle du Limousin, le mois de janvier 2020 a été déficitaire en précipitations. Ce n’est que depuis quelques jours qu’il recommence à pleuvoir et que le niveau des nappes   a recommencé à monter.

De fait, sur l’ensemble du mois de janvier, un grand nombre de points de mesures ont enregistré des niveaux à la baisse ou qui sont restés stable par rapport au mois de décembre ou quasi tous les points étaient en évolution à la hausse.

Par conséquent, le remplissage des ressources souterraines sur le mois de janvier 2020 est moins bon que sur le mois de décembre 2019. Néanmoins, plus de 50 % des indicateurs ont un remplissage qui est au moins modérément haut voir supérieur.
16% des indicateurs présentent un remplissage inférieur à la moyenne. Un point de suivi est particulièrement très bas : le piézomètre   d’Auzances sur le bassin   amont du Cher. Au mois de décembre ce secteur avait déjà été déficitaire en pluviométrie, les niveaux piézométriques étaient toujours très bas. Avec le déficit de pluie sur le mois de janvier (40% de déficit de pluie sur Auzances en janvier, source   : MétéoFrance), le niveau est sur les minima enregistrés pour un mois de janvier. Il est dans la même situation que l’an dernier à la même époque, même si. C’est le seul point dans cette situation.

Néanmoins, si on compare globalement le niveau de remplissage aux points de suivis entre janvier 2019 et janvier 2020, on constate que la situation est bien meilleure cette année.

A l’exception du Cher amont que nous avons déjà cité qui présente un niveau de recharge   très faible. Seuls, les secteurs de Saint-Agnant-de Versillat (Creuse aval et Gartempe) présentent un niveau de remplissage modérément bas ainsi que Nantiat (sous bassin   du Vincou sur la Gartempe). Sur le mois de janvier 2020, près de la moitié des piézomètres présentent un niveau qui est en baisse par rapport à décembre.

info document -  voir en grand cette image"

L’évolution à chaque piézomètre est consultable sur le site ADES.

Documents à télécharger

Revenir en haut

Actualités