Le potentiel géothermique de Charente-Maritime

La Charente-Maritime dispose d’eaux souterraines situées à différentes
profondeurs (jusqu’à 2 000 m) et à des températures variant de 12 à 80°C. La collaboration du Conseil général de la Charente-Maritime et du BRGM a permis d’élaborer des outils d’information et d’aide à la décision
pour mettre en place un projet géothermique.

Sommaire de l’article :

Pour en savoir plus : BICHOT F., BONFILS R., DUGRILLON D., HERVE J.Y. (2009) - Potentiel géothermique du département de la Charente-Maritime. BRGM/RP-57683-FR, 76 p., 22 ill., 10 tab., 16 planches hors texte

Le potentiel géothermique en quelques lignes

La Charente-Maritime dispose pratiquement partout d’eaux souterraines situées à différentes profondeurs qui peuvent être exploitées pour la production de chauffage ou d’électricité : c’est la géothermie. Le Conseil Général de la Charente-Maritime et le BRGM se sont associés pour faire l’inventaire des ressources géothermiques du département. L’objectif de cette collaboration était de fournir des outils pour la réalisation de projets géothermiques aux décideurs (élus, collectivités et services de l’Etat) et aux acteurs de la filière (maîtres d’œuvre, bureaux d’études, installateurs…). Il en découle notamment une synthèse et une cartographie que l’on peut découvrir sur le site : http://www.geothermie-perspectives.fr/

Situé au Nord du bassin aquitain, le département de la Charente-Maritime dispose de ressources en eaux souterraines importantes. On recense 6 grands aquifères* principaux :

  • Les aquifères du Jurassique inférieur et moyen Présents partout en profondeur, ils sont difficilement alimentés et ne peuvent fournir que des débits modérés, au mieux de l’ordre de 20 m3/h pour une exploitation « raisonnable », comme par exemple le forage géothermique de La Rochelle.
  • L’aquifère superficiel du Jurassique supérieur Pour la partie nord du département, il constitue un potentiel géothermique important mais de températures très basses (12-15°C). Il est peu profond donc les coûts d’un projet géothermique sont faibles.
  • Les 3 aquifères du Crétacé supérieur Pour la partie sud du département, les nappes du Campanien, du Turonien-Coniacien et du Cénomanien sont des cibles géothermiques intéressantes.
    Coupe schématique hydrogéologique à travers le département de la Charente-Maritime"
    Coupe schématique hydrogéologique à travers le département de la Charente-Maritime

Les outils d’aide à la décision mis en place

Le département dispose d’un inventaire de son potentiel géothermique réalisé en partenariat entre le BRGM et le Conseil Général. Afin de les aider dans leur décision, les décideurs disposent :

  • Un atlas de 16 planches cartographiques A1. Chaque aquifère fait l’objet de 3 cartes : profondeur, débit possible et exploitation, température et qualité des eaux.

Pour accéder aux cartographies des aquifères

  • Un outil cartographique interactif qui permet de donner, au droit de chaque point du département, les caractéristiques des aquifères rencontrés et une évaluation du coût d’un projet. Mais ces évaluations restent des ordres de grandeur destinés à orienter les choix et s’adressent à des projets collectifs (lotissements, locaux publics…), basés sur l’utilisation de Pompe A Chaleur sur nappe ou sur échangeur thermique pour les nappes les plus profondes.

Pour accéder à la carte et à la grille renseignée

  • Une notice explicative qui accompagne l’outil cartographique, le tout étant accessible sur internet.

Pour accéder à la notice

  • Plusieurs documents d’information : panneaux, plaquette, brochure.

Le panneau géothermie

Le panneau sonde

Le panneau nappe

Le panneau outils

Le panneau potentiel

Documents à télécharger

Revenir en haut

La chaleur de la terre