Bulletin de situation hydrologique des nappes du Limousin au 1er juillet 2021

Le Bulletin de Situation des nappes   du Limousin, établi à partir des données mesurées par les piézomètres du Réseau Régional du Suivi Quantitatif des Nappes   du Limousin, montre au 30 juin 2020, qu’après un début de mois sec et chaud, la pluie tombée depuis la seconde moitié du mois a conduit de grandes variations des niveaux piézométriques. L’état de sécheresse du sol combiné avec des volumes de pluie inégalement répartis conduisent à une situation différente pour les ressources suivant les bassins et les départements.

Vous pouvez visualiser la situation pour chaque point dans le tableau des indicateurs du mois de juin 2021.

Sur les 3 départements, à l’exception de quelques pluies dans les premiers jours, le mois de juin a commencé par être sec et chaud ce qui a conduit à une vidange des ressources souterraines. Ce n’est que dans la seconde moitié du mois que les pluies ont fait leur apparition. Au final, le cumul de pluie sur le mois est très supérieur à la normal (+69% de pluie en Haute-Vienne, +107% en Corrèze, source   MétéoFrance).
De fait, à la fin du mois de juin 60% des indicateurs sont en baisse. La répartition spatiale hétérogène des pluies a conduit à stabiliser 25% des points et à recharger 15% des nappes  .


Néanmoins, il est constaté une amélioration du niveau de remplissage par rapport au mois de mai :

  • 28% des piézomètres présentent un remplissage de modérément haut à très haut (23% en mai),
  • 31% ont un remplissage autour de la moyenne (23% en mai),
  • il n’y a plus que 41% des piézomètres qui présentent un remplissage modérément bas à bas (en mai 54% présentaient un remplissage présentaient un remplissage modérément bas à Très bas).

info document - PNG - 30.6 ko
La comparaison de la situation avec les 2 dernières années montre que le mois de juin 2021 est dans une situation meilleure.

info document - PNG - 26.8 ko
La cartographie de la situation de chaque piézomètre   traduit l’évolution météorologique du mois du juin (début chaud et sec suivi de par des pluies dans des volumes variables) et la réactivité de l’aquifère  .
Le sud du Limousin (à l’exception du piézomètre   de St-Germain-Lavolps et La Meyze qui sont toujours à la baisse et bas) a ses piézomètres, dans l’ensemble, supérieur à la moyenne.
Les piézomètres de l’ouest du Limousin ont un remplissage autour de la moyenne mais sont majoritairement orientés à la baisse.
L’est (bassin   du Cher), ainsi que le centre du Limousin a peu évolué depuis mai, est dans une situation modérément basse.
Le bassin   de la Creuse présente une situation de remplissage haute.
Le secteur nord du Limousin, déficitaire depuis mars 2021, est toujours orienté à la baisse et dans une situation modérément basse à basse. Le piézomètre   de St-Agnant-de-Versillat (Les Sauvages) a défini une nouvelle référence minimale pour le mois de juin (la précédente datait de 2019).

Bulletin de situation des nappes du Limousin sur le mois de juin 2021 -  voir en grand cette image"
Bulletin de situation des nappes du Limousin sur le mois de juin 2021

Conclusion
Après les baisses très importantes et inhabituelles constatées en mars et avril, les mois de mai puis juin contrastent par les niveaux haut de remplissage.
Des piézomètres ont vu leur niveau tendre vers leur niveau maximum vers la fin du mois de juin, voir définir une nouvelle référence de niveau maximum pour le mois de juin. Comme pour le piézomètre   de Maussac (BSS001VFXS - 07384X0043/P1) dont la précédente référence datait de 2013.

info document -  voir en grand cette image"

L’évolution à chaque piézomètre est consultable sur le site ADES.

Documents à télécharger

Revenir en haut