Bulletin de situation hydrologique des nappes du Limousin au 1er mai 2021

Le Bulletin de Situation des nappes   du Limousin, établi à partir des données mesurées par les piézomètres du Réseau Régional du Suivi Quantitatif des Nappes   du Limousin, montre au 30 avril 2021, que le déficit de pluie s’est poursuivi sur le mois d’avril et conduit les ressources souterraines à s’être vidangées sur l’ensemble du Limousin.

Vous pouvez visualiser la situation pour chaque point dans le tableau des indicateurs du mois d’avril 2021.

Après la recharge   exceptionnelle des deux premiers mois de l’année, le mois de mars puis le mois d’avril ont été déficitaires en pluie.
En Haute-Vienne, le déficit a été de 50% en mars puis de 64% en avril, soit un déficit cumulé d’environ 80 à 100 mm sur le département (55 % en moyenne) (source   Météo France).
Par conséquent, pour le deuxième mois consécutif, les indicateurs sont à la baisse sur le Limousin, 95 % sont en baisse par rapport au mois de mars (seuls 2 points inertiels restent stables).

Par conséquent, le niveau de remplissage est lui aussi moins bon à la fin du mois d’avril : désormais seuls, 6% des points sont supérieurs à la moyenne, ce sont des points situés dans des aquifères   plus inertiels comme à Grand-Bourg2 (granite fissuré profond) ou à Mansac (nappe   des grès) et 77% des points ont un remplissage inférieurs à la moyenne, dont 10% ont redéfinis au mois d’avril un niveau de référence minimum pour le mois d’avril : Saint-Agnant-de-Versillat (Les Sauvages) sur le bassin   amont de la Gartempe (23) ; Saint-Merd-les Oussines1 sur le bassin   amont de la Vézère (19) ; Allassac sur le bassin   de la Vézère(19) et Malemort-sur-Corrèze sur le bassin   de la Corrèze (19).

La comparaison du niveau de remplissage à la fin du mois d’avril 2021 avec les deux années précédentes montre que la situation de cette année est intermédiaire entre 2020 et 2019 :

  • en 2019, il y avait beaucoup plus de piézomètres avec un remplissage déficitaire et qui étaient sur des niveaux minimaux après le déficit de remplissage hivernal ;
  • en 2020, un peu moins 50 % de points avaient un remplissage inférieur à la moyenne. L’ensemble des nappes   du Limousin a été affecté par le déficit de pluies de ces deux derniers mois, à l’exception de nappes   inertielles : Grand-Bourg2 et Mansac déjà présenté, ainsi que Les Cars au sud-ouest de la Haute-Vienne. Ponctuellement, des points présentent encore un niveau autour de la moyenne : les piézomètres de Bord-Saint-Georges sur le bassin   du Cher, de Ste-Feyre (BV de la Creuse), Maganc-Laval (BV de la Gartempe), Javerdat2 (BV de la Glane) ou Astaillac (BV de la Dordogne). Mais comme déjà indiqué, la majorité des points présentent un remplissage inférieur à la moyenne.
    Bulletin de situation des nappes du Limousin à la fin du mois d'avril 2021 -  voir en grand cette image"
    Bulletin de situation des nappes du Limousin à la fin du mois d’avril 2021

    Conclusions
    Après avoir été bien rechargées jusqu’au début du mois de février et avoir connues pour certaines des remplissages records, deux mois après, la situation des nappes   sur le Limousin est inversée.
    En l’absence de pluie, la vidange intense conduit ses nappes   à être en grande majorité inférieure à la moyenne et même redéfinir des niveaux minimum pour le mois d’avril.

    Evolution du niveau de la nappe à Saint-Merd-les-Oussines 1 (07143X0017/P1) depuis le 1er janvier 2021  -  voir en grand cette image"
    Evolution du niveau de la nappe à Saint-Merd-les-Oussines 1 (07143X0017/P1) depuis le 1er janvier 2021

L’évolution à chaque piézomètre est consultable sur le site ADES.

Documents à télécharger

Revenir en haut